Rechercher
Nous joindre
info@saint-prosper.com
(418) 594-8135
   
Saint-Prosper

Sécurité publique et incendie

Municipalité de Saint-Prosper

Sécurité publique

Le territoire de la municipalité  de Saint-Prosper est couvert par la Sûreté du Québec. Le poste de police est situé au 1139, route 277, Lac-Etchemin G0R 1S0.

Pour les joindre, composez le 418 625-2901.

Sécurité incendie

Félicitations à M. Martin Dulac !

Lors de la séance de conseil du mois de février, la municipalité de Saint-Prosper a profité de l’occasion pour remettre le diplôme d’officier à M. Martin Dulac en présence de M. le maire, Richard Couët et du directeur du service des incendies, M. Clément Loignon.

La municipalité de Saint-Prosper possède son propre service des incendies, sous la supervision de M. Clément Loignon. Pour toute urgence, composez le 9-1-1.

Inauguration de la nouvelle caserne

Remise d’une plaque à M. Lionel Larochelle (20 ans de service)

Remise d’une plaque à M. Marc Morin (25 ans service)

 Remise de diplôme à M. Martin Dulac, M. Bernard Larochelle, M. Rémy Larivière

Sur la photo, nous avons de gauche à droite, M. Richard Couët, maire, ainsi que les pompiers MM Bernard Larochelle,  Martin Dulac et  M. Régis Morin, directeur S.S.I.. Était absent sur la photo M. Rémy Larivière, pompier.

Lors de la réunion du conseil du 6 février 2012, il y a eu la remise de diplôme Pompier 1, émis par l’École nationale des pompiers du Québec. Trois pompiers de St-Prosper ont suivi cette formation de 275 heures et ont reçu le diplôme et l’épinglette de la main du maire de Saint-Prosper M. Ricard Couët et du directeur du service de sécurité incendie M. Régis Morin. Félicitations à ces trois pompiers !

Le service des incendies de Saint-Prosper compte maintenant 4 officiers, 1 officier substitut, 18 pompiers 1 et 2 recrues.

Extrait du règlement #04-2015 (permis de feu)

Pour un permis de feu contacter M. Clément Loignon au 418-594-1202

Article 11 – feu en plein air et foyer extérieur

11.1.   Le Code joint au présent règlement comme annexe I est modifié de la manière suivante :

Par le remplacement de l’article 2.4.5.1. de la division B par le suivant :

« 2.4.5.1. Feux en plein air

1) Le présent chapitre s’applique à tout feu en plein air sur le territoire de la municipalité. Cependant, le présent chapitre ne s’applique pas :

2) Il est interdit de faire ou de maintenir un feu de feuille, d’herbe, de débris de matériaux de construction, d’hydrocarbure, matériaux plastiques et matériaux caoutchoucs.

3) Il est autorisé de faire ou de maintenir un feu en plein air si on est détenteur d’un permis valide préalablement émis par le Directeur ou son représentant.

L’officier désigné se réserve le droit d’éteindre ou de faire éteindre tout feu en plein air, et ce, sans préavis.

4) Toute personne désirant faire un feu en plein air doit présenter au Directeur ou son représentant une demande faisant mention des renseignements suivants :

5) Tout détenteur de permis devra se conformer aux conditions suivantes :

Le directeur ou son représentant peut aussi demander que plus d’une personne soit présente pendant la durée du feu dans le cas où la quantité de matière à brûler nécessiterait une surveillance continue pendant plusieurs heures consécutives. Dans ce cas, les personnes autorisées devront assurer, par alternance, une présence constante, et ce, sans interruption.

En zone agricole, la hauteur du feu ne doit pas excéder deux mètres cinquante (2.50) et sa superficie ne doit pas excéder un diamètre de douze (12) mètres. Toutefois et dans tous les cas (hauteur et superficie), l’officier désigné pourra restreindre les dimensions en fonction du risque et de la morphologie des lieux;

6) Tout permis émis est annulé et aucun feu ne peut avoir lieu tel qu’autorisé à la date prévue si l’officier désigné décrète que la vélocité du vent ne le permet pas ou si l’indice d’inflammabilité est trop élevé.

7) Tout permis n’est valide que pour la période indiquée sur celui-ci.

8) Tout permis émis n’est valide que pour la personne au nom de laquelle il est émis et est incessible.

9) Toute émission d’étincelles, d’escarbilles, de suie ou de fumée provenant de cheminées ou d’autres sources de nature à représenter un risque d’incendie constitue une nuisance et est interdite.

10) Il est permis d’utiliser un foyer ou un poêle approuvé par le service incendie, lequel doit être installé à 5 mètres de tout bâtiment et de toute matière combustible. La cheminée et ces équipements devront être munis de pare-étincelles et devront être installés sur des matériaux incombustibles.

11) Nul ne peut utiliser un accélérant ni aucune matière dérivée ou fabriquée à partir de pétrole ou de ses dérivés dans un foyer extérieur.

12) Nul ne peut utiliser un foyer extérieur comme incinérateur à déchets. 

13) Nul ne peut laisser un feu dans un foyer extérieur sans la surveillance d’un adulte tant qu’il n’est pas éteint de façon à ne pas constituer un risque d’incendie.

14) Des mesures spéciales peuvent être données par l’autorité compétente.