Rechercher
Nous joindre
info@saint-prosper.com
(418) 594-8135
   
Saint-Prosper

Histoire et emblème

Municipalité de Saint-Prosper

Le pays des «Défricheurs»

Une mission est ouverte en 1880 sur les terres de laquelle l’abbé Prosper – Marcel Meunier fait construire une chapelle et un presbytère. Par reconnaissance pour son action, un de ses prénoms a été choisi pour désigner la mission Saint Prosper-de-Watford.

C’est en 1901 que la municipalité prend son nom actuel.

Saint-Prosper compte une population approximative de 3600 habitants, répartie sur un territoire de 134,10 kilomètres carrés.

Municipalité qui fait partie de la M.R.C. des Etchemins, au coeur des montagnes des Appalaches, dont les paysages enchanteurs en ont charmé plus d’un.

À proximité de l’Autoroute 73, traversée par deux axes routiers provinciaux, soient les Routes 204 et 275.

 

Armoiries et devise 

 

Devise historique 

«Corde Potiusquam Vi»
«Par le coeur plutôt que par la force»

Armoiries

Les armoiries de la municipalité de Saint-Prosper ont été conçues par M. Michel Larochelle.

En voici les explications de conception :

Au sommet des vagues 

Pour rappeler que la municipalité de Saint-Prosper se compte fièrement parmi les meilleures eaux potables de la province.

À gauche, un arbre et une hache

Rappellent la vocation forestière de la paroisse de Saint-Prosper. Depuis l’origine du village, plusieurs travailleurs forestiers résident dans la paroisse.

À droite, une gerbe d’avoine et une faux

Représentent la vocation agricole de Saint-Prosper.

Au centre, une corne d’abondance

Signe indéniable de la prospérité. On fait facilement un lien entre prosper et prospérité.

Au bas, les montagnes

Rappellent que Saint-Prosper se situe géographiquement dans une région accidentée, les Appalaches

Couleurs

Les couleurs officielles décernées aux armoiries sont le blanc, le jaune or et le vert.

Nom de la paroisse

Le nom de la paroisse «Saint-Prosper» nous vient du fait que la bénédiction des cloches de la petite localité, en date du 22 octobre 1903, a été effectuée par l’Abbé Prosper Meunier.