Rechercher
Nous joindre
info@saint-prosper.com
(418) 594-8135
   
Saint-Prosper

Bibliothèque municipale

Municipalité de Saint-Prosper

Coordonnées

De tout pour satisfaire votre soif de lecture 
Téléphone : 418 594-5197
Courriel : bibliostpros@globetrotter.net
Adresse: 2885, 25e avenue
Saint-Prosper, Québec G0M 1Y0

Pour consulter la politique de prêt et les conditions d’abonnement, télécharger le document suivant : Informations générales

Réseau biblio du Québec

Vous pouvez consulter la liste de nos nouveautés sur place ou sur le site Internet de la bibliothèque à l’adresse suivante : http://www.reseaubiblioduquebec.qc.ca

À partir de ce site, vous pouvez faire des réservations si vous avez votre NIP et voir la liste de nos activités.

L’usage de ce service est gratuit et accessible seulement aux résidents de la municipalité de Saint-Prosper.

Heures d’ouverture

Lundi et mercredi : 18 h 30 à 20 h 30
Mardi et jeudi : 13 h à 16 h
Samedi : 9 h à 11 h 30

Autres services selon les demandes et la disponibilité

Bureau de direction

André Bussière, responsable
Nicole Poulin
Gisèle Dubé
Claudette Fréchette
Marjolaine Morin
Jean-Claude Rancourt
Micheline Drouin Couture
Rachel Veilleux
Denis Samson, représentant municipal
Dany Desjardins, directeur général | secrétaire-trésorier
Geneviève Talbot, directrice des loisirs et de la culture

En plus des personnes nommées ci-dessus, la bibliothèque fonctionne grâce au travail bénévole d’environ 25 autres personnes.

Petite histoire d’un grand rêve : votre bibliothèque municipale

Il était une fois… c’est ainsi que commence la plupart des contes anciens et c’est ainsi que commence l’histoire de cette belle bibliothèque qui vous accueille en ses murs aujourd’hui.

Il était une fois, une citoyenne de Saint-Prosper qui nourrissait une passion pour les livres et la connaissance,  madame Lorraine Bernier caressait un rêve pour ses concitoyens.  C’était il y a plus de dix-sept ans (1984).  Avec la complicité des dames Danielle Leclerc, Lucille Morin, Thérèse Rhéaume et Claudette Grenier, une corporation autonome voit le jour.  Mme Lucie Rancourt siège sur son conseil d’administration comme représentante de la municipalité.  Ce n’est qu’en 1986, deux ans plus tard, que s’ouvrent les portes de la petite bibliothèque au sous-sol de l’hôtel de ville.  Et le rêve devient réalité.  Ce que Mme Bernier appelle encore aujourd’hui son bébé, est né.  Une douzaine de bénévoles lui servent de nourrices et on offre quelques 2 000 volumes à la curiosité des citoyens.

La croissance de la bibliothèque est assurée grâce aux revenus des subventions municipales et à la vente de cartes de membre.  Au fil des ans, le nombre d’ouvrages constituant la collection locale s’accroît et atteint quelques 5 000 titres en 1999.  Madame Bernier souhaite que son bébé atteigne l’âge adulte et elle trouve des alliés convaincus au sein du nouveau conseil municipal.  Celui-ci compte bien profiter des programmes de créations du réseau des bibliothèques publiques québécoises.  La corporation autonome cède ses actifs à la municipalité qui prend le relais.

Le maire à l’époque,  M. Gilles Boivin, et les élus municipaux reconnaissant la valeur culturelle et économique que représente l’implantation d’une bibliothèque plus moderne et capable de dispenser des services de pointes; le conseil municipal multiplie les démarches et déploie les énergies nécessaires pour que le rêve devienne réalité. À l’automne 2000, la construction du bâtiment s’amorce; un comité de gestion est accrédité pour assurer l’administration des lieux et services. Au printemps 2001, une quarantaine de bénévoles est à l’œuvre; ils préparent et installent la collection locale, ainsi que les 5 000 volumes supplémentaires en provenance du réseau, les cassettes audio et vidéo, les disques compacts, les tableaux et les revues qui seront à la disposition des citoyens.  Cette équipe dynamique apprivoise le système informatique, les postes Internet et de recherche qui compléteront les trésors de la nouvelle bibliothèque.

Comme un grand livre ouvert, les 26 et 27 mai 2001, la nouvelle bibliothèque ouvre ses portes pour recevoir la communauté de Saint-Prosper.  Le 28 mai, le premier prêt a été effectué.

Le vieux rêve est devenu réalité, à vous d’y insuffler la vie par vos visites.

Le comité de bibliothèque